[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] []
[]
[]
[Accueil]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 3]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]

Surtout n’oubliez pas vos chaussures de marche, vos cir�s et vos chapeaux de brousse. Il y a quantit�s de façons de visiter les forêts : randonn�es � cheval ou � pied, parcours dans la canop�e accrochés aux câbles des tyroliennes ou promenade sur  les ponts suspendus.

La forêt de nuage, milieu très humide pr�sente des chemins qui peuvent être très boueux et pour faciliter la marche, les sentiers ont été stabilis�s par des blocs de pierre et des planches de bois. Accompagn� par un guide, nous parcourons la r�serve Biologica Bosque Nuboso de nuit, lampes de poche � la main pour Découvrir cette r�serve naturelle, où les animaux ont leur place. Nous ne sommes pas au zoo, il ne faut pas s’attendre � voir une quantit� d’animaux et pour pr�server l’environnement le nombre de visiteurs est limit�. Mais nous sommes combl�s par cette premi�re exp�rience nocturne, parmi quelques araign�es, grenouilles, scarab�es, oiseaux endormis. Un peu stressant mais une belle aventure !
  

A Monteverde les vents aliz�s chauds et humides venus des Cara�bes balayent les montagnes, se refroidissent et se condensent pour former les nuages qui passent au dessus de la R�serve Santa Elena où les forêts sont plus chaudes de quelques degr�s. C’est pourquoi deux esp�ces propres � chaque �cosyst�me se côtoient suivant le c�t� de la montagne où nous nous trouvons. Ce paysage unique au monde, attire des quantit�s de touristes et provoque un choc énorme pour la tranquillit� des habitants. Les communaut�s locales emp�chent alors les promoteurs de construire des routes d’acc�s en dur, et entretiennent soigneusement nids de poule et les énormes pierres qui les couvrent dans le seul but de décourager les touristes et de prot�ger la r�gion.


  

Coinc� entre deux forêts de nuages, le village Ticos de Santa Elena et le village quaker de Monteverde, destination privil�gi�e des amoureux de la nature. Les habitants quakers de cette r�gion se battent contre la menace du surd�veloppement et le respect du parc �cologique. L’�cotourisme est certainement le poumon �conomique de ce lieu. L’histoire remonte aux années 1930, lorsque quelques familles ticos s’installent dans la montagne pour vivre de l’exploitation du bois et de l’agriculture. Les premiers quakers en 1949 choisissent Monteverde pour 2 raisons : la suppression de l’arm�e au Costa Rica et le climat plus frais des montagnes id�al pour l’�levage du bétail. La religion des quakers les oblige � être pacifiste et 4 quakers refusant de participer � la guerre de Cor�e d�cident par r�action de quitter les Etats Unis avec 11 autres familles et de s’y installer pour une vie simple bas�e sur la production laiti�re et la fabrication du fromage.

Pour contribuer � la sauvegarde de ce lieu, ligne de partage des eaux (Atlantique – Pacifique), la communaut� quaker s’engage � prot�ger les forêts tropicales qui couvrent les flancs de la montagne. Avec l’arriv�e des �cologistes des années plus tard, ils Découvrent deux �cosyst�mes différents.

Costa Rica : Monteverde 1

Heureux qui, comme Ulysse...